0

La liberté d'opinion consiste souvent à se retrouver exposé, au moment de la construction du cerveau, aux hurlements du foot, aux conditionnements publicitaires et sectaires.

- André Langaney
 
0

Tous ceux qui veulent dire une vérité avant son heure risquent de se retrouver hérétiques.

- Pierre Teilhard de Chardin
 
0

Quelquefois, il y a des sympathies si réelles que, se rencontrant pour la première fois, on semble se retrouver.

- Alfred de Musset
 
0

Il en est de la vie comme de l'occasion : l'une et l'autre, une fois perdues, ne peuvent plus se retrouver.

- Calderon
 
0

Etre sage, c'est éviter de se retrouver dans des situations qui feraient de la sagesse une nécessité.

- Doug Larson
 
0

Quelquefois, il y a des sympathies si réelles que, se rencontrant pour la première fois, on semble se retrouver.

- Alfred de Musset
 
0

A toujours attendre demain pour commencer à vivre, on finit par se retrouver après-demain et l'on s'aperçoit que vivre se conjugue désormais au passé.

- François Cavanna
 
0

L'angoisse de l'écrivain, c'est de se retrouver vers l'oeuvre dépassée. Et pourtant d'y tenir comme à son être le plus intime, comme à son enfance même.

- Jean-René Major
 
0

La liberté d'opinion consiste souvent à se retrouver exposé, au moment de la construction du cerveau, aux hurlements du foot, aux conditionnements publicitaires et sectaires.

- André Langaney
 
0

Rien n'est plus agréable et rassurant que de se retrouver en compagnie de vieux amis.

- Peter Bodo
 
0

Si l'écrivain ne veut pas se retrouver au musée de civilisation antique, il devra se familiariser avec les moyens de communication de masse.

- Denis Monière
 
0

Le monde et l'univers étant inépuisables, le cerveau humain, lui, ne risque pas de se retrouver au chômage.

- Genrich Altshuller
 
0

Il n'est rien de plus urgent que d'apprendre la patience, le plaisir de se perdre, la ruse et le détour, la danse et le jeu, pour se retrouver capable de façonner sa vie comme une ironique Ïuvre d'art.

- Jacques Attali
 
0

Il faut sans cesse et sans cesse passer par toutes les étapes de la désillusion, se retrouver seul et toucher le fond de sa détresse. Choisir le difficile, l'impossible, la nuit, ce qui n'est pas dit. Ecrire est à ce prix. Vivre aussi.

- Hélène Ouvrard