0

Nous avons besoin d'un mythe pour exprimer le fait obscur et inavouable que la passion est liée à la mort.

- Denis de Rougemont
 
0

La peur de la mort fait aimer le travail, qui est toute la vie.

- Jules Renard
 
0

Les miroirs sont les portes par lesquelles la Mort va et vient.

- Jean Cocteau
 
0

Depuis l'aube de la conscience jusqu'au milieu de notre siècle, l'homme a dû vivre avec la perspective de sa mort en tant qu'individu ; depuis Hiroshima, l'humanité doit vivre avec la perspective de son extinction en tant qu'espèce biologique.

- Arthur Koestler
 
0

La mort est affreuse quand on est dénué de tout ce qui peut nous consoler en cet état.

- Madame de Sévigné
 
0

Chaque homme est immortel : il peut savoir qu'il va mourir, mais il ne saura jamais qu'il est mort.

- Samuel Butler
 
0

Après la mort, qui ne sait vivre n'a point vécu.

- Proverbe Français
 
0

"- De quoi est-il mort ? - De toute façon, on ne savait déjà  pas de quoi il vivait."

- Alfred Capus
 
0

La vie : une course contre la mort... Le meilleur ne gagne pas.

- Henri Jeanson
 
0

L'être que je serai après la mort n'a pas plus de raisons de se souvenir de l'homme que je suis depuis ma naissance que ce dernier ne se souvient de ce que j'ai été avant elle.

- Marcel Proust
 
0

La mort est un vêtement que tout le monde portera.

- Proverbe Africain
 
0

La mort n'est pas un événement de la vie. La mort ne peut être vécue.

- Ludwig Wittgenstein
 
0

Quand un homme regarde trois matchs de football d'affilée, il devrait être déclaré légalement mort.

- Erma Bombeck
 
0

La conscience de la mort nous incite à vivre davantage.

- Paulo Coelho
 
0

La mort apprend à vivre aux gens incorrigibles.

- Xavier Forneret
 
0

Chaque instant de la vie est un pas vers la mort.

- Corneille
 
0

"A une vie toute de songe la mort ne peut faire mal."

- Manuel Altolaguirre
 
0

La vraie communion est dans la mort.

- Georges Mathieu
 
0

La vie, c'est faire semblant de ne pas être mort.

- Jacques Dutronc
 
0

Mettre à mort un meurtrier est une punition sans commune mesure avec le crime qu'il a commis.

- Fiodor Dostoïevski