0

Les riches conservent peu d'illusions. Ils laissent cela aux autres. C'est peut-être un service qu'ils leurs rendent sans le savoir.

- Jean-Paul Pinsonneault
 
0

Le plus difficile n'est pas d'avoir mal, mais de renoncer au bonheur.

- Jean-Paul Pinsonneault
 
0

L'infortune des malheureux serait peu de chose sans notre indifférence. Il n'y a que les hommes pour fermer les yeux sur la souffrance des autres.

- Jean-Paul Pinsonneault
 
0

On est toujours maladroit quand on a pitié des autres.

- Jean-Paul Pinsonneault
 
0

Il y a des instants qu'on voudrait voir durer la vie entière. Cela tient à une secrète plénitude, à un mystérieux apaisement en nous de l'inquiétude, cette autre forme du désir.

- Jean-Paul Pinsonneault
 
0

La vie ne rend jamais ce qu'on lui a cédé.

- Jean-Paul Pinsonneault
 
0

Sait-on jamais ce que l'avenir nous réserve. Il faut laisser agir le temps. Etre heureux n'est peut-être pas aussi difficile qu'on le croit. Si cela ne dépendait que de nous ? S'il ne s'agissait que de recommencer ?...

- Jean-Paul Pinsonneault
 
0

Haïr quelqu'un c'est encore le porter en soi...

- Jean-Paul Pinsonneault
 
0

A qui a tout donné, il reste encore la liberté d'aimer ou de trahir. C'est là , pour chacun de nous, le dernier retranchement et la dernière issue.

- Jean-Paul Pinsonneault
 
0

Il est de notre devoir de regarder au-deLà de cet abîme qu'est le désespoir. Nous devons coûte que coûte, sauver en chacun de nous l'espérance.

- Jean-Paul Pinsonneault
 
0

Les mots restent, quoiqu'on en dise. Longtemps après qu'ils ont été prononcés, ceux qui blessent continuent de faire mal. Ils vivent en nous d'une vie tenace, douloureuse.

- Jean-Paul Pinsonneault
 
0

On se défend mal que contre ce qu'on aime.

- Jean-Paul Pinsonneault
 
0

Tous les ennuis se ressemblent.

- Jean-Paul Pinsonneault
 
0

Espérer ne suffit plus à qui cesse d'aimer.

- Jean-Paul Pinsonneault
 
0

Haïr ! Quel mot affreux ! Un de ces mots qui tuent en vous quelque chose...

- Jean-Paul Pinsonneault