0

Déguiser sous des mots bien choisis les théories les plus absurdes, suffit souvent à les faire accepter.

- Gustave Le Bon
 
0

Péché originel de l'amour, Adam et Eve ne se sont pas choisis.

- Robert Mallet
 
0

Les morceaux choisis, c'est toujours les morceaux choisis par un autre.

- André Bellesort
 
0

La drogue a fait cent morts en France l'année dernière, l'alcool cinquante mille ! Choisis ton camp, camarade !

- Coluche
 
0

Le style est la volonté de s'extérioriser par des moyens choisis.

- Max Jacob
 
0

La drogue a fait cent morts l'an dernier, l'alcool cinquante mille?! Choisis ton camp camarade.

- Coluche
 
0

Entre deux maux, je choisis toujours celui que je n'ai jamais essayé.

- Mae West
 
0

"Demeure seul, ou alors, si tu choisis l'amitié, Accepte l'ami tel qu'il est."

- Bachâr Ibn Burd
 
0

Je parle l'anglais bien mieux que je ne le comprends, parce que quand je le parle, c'est moi qui choisis les mots.

- Jean Cazalet
 
0

Je ne choisis pas des amants mais des femmes avec un pénis !

- Sharon Stone
 
0

Ne choisis tes amis que parmi tes égaux.

- Confucius
 
0

Devine, si tu peux ; et choisis, si tu l'oses.

- Pierre Corneille
 
0

Déguiser sous des mots bien choisis les théories les plus absurdes, suffit souvent à les faire accepter.

- Gustave Le Bon
 
0

Le mari est seul dans le mariage, le père est seul dans la vieillesse, l'ami est seul dans l'amitié, car il est bien rare que nous soyons élus par ceux que nous avons choisis.

- André Billy
 
0

Choisis tes ennemis ; mais laisse les amis te choisir.

- André Gide
 
0

De tous petits faits bien choisis, importants, significatifs, simplement circonstanciés et minutieusement notés, voiLà aujourd'hui la matière de toute science.

- Hippolyte Taine
 
0

Je choisis mes amis pour leur bonne présentation, mes connaissances pour leur bon caractère et mes ennemis pour leur bonne intelligence. Un homme ne peut être trop soigneux dans le choix de ses ennemis.

- Oscar Wilde
 
0

La postérité, de plus en plus, me paraît ressembler à un voyageur pressé qui fait sa malle, et qui ne peut y faire entrer qu'un petit nombre de volumes choisis.

- Charles-Augustin Sainte-Beuve